Les 3 peurs principales quand on démarre et comment les surmonter

Jan 2, 2021 | Blogue, Mindset

Cette semaine, j’avais envie de te parler de mindset et de tes peurs. Le mindset, c’est quelque chose qui revient souvent dans toutes les étapes de sa business: au début et quand tu es au top (p.s. tu peux aller encore plus loin) !

Va chercher ton café ou ton thé , et prépare-toi à lire des SOLUTIONS sur comment améliorer ton mindset et devenir la Queen que je sais que tu es.

Les 3 peurs principales qu’on va aborder aujourd’hui sont :

  • d’être soi-même
  • de perdre
  • de l’inconnue

Si tu te reconnais dans l’une de ces peurs (ou les 3!), ce blogue est pour toi.


La peur d’être moi-même

Parmis toutes les peurs qui existent, celle d’être jugée pour ma vulnérabilité m’a beaucoup limité quand j’ai débuté mon entreprise.

L’une des croyances que je remarque dans la société c’est que nous sommes souvent vus comme étant  »pas assez ».

Pas assez belles, intelligentes, bonnes, jeunes, expérimentés (les 2 dernières sont contradictoires, right?)

C’est l’une des croyances limitantes dans notre société. Mais des croyances, c’est fait pour être changé.

Alors, prenez quelques minutes pour penser à des croyances supportées pour remplacer les croyances limitantes.

Par exemple, prendre du temps pour moi c’est une croyance supportante. Cette même croyance peut-être supportante ou limitante pour toi. Il faut que tu trouves c’est quoi TES croyances supportantes.

La peur d’être soi-même est liée directement à la peur de ne pas être à la hauteur. Et c’est quelque chose qui se travaille en développant une meilleure tolérance à l’incertitude en se mettant dans des situations hors de notre confort.

Pour la plupart d’entre vous, ça va être de filmer une vidéo YouTube, vous mettre de l’avant, organiser un webinaire, faire un appel, etc. Pour commencer et gagner confiance en toi, sors de ta zone de confort une étape à la fois. Commence par faire une story chaque semaine, puis quand tu es plus à l’aise, fais un premier appel client, et quelques semaines plus tard ta première vidéo YouTube, etc.

La peur de perdre

La peur de perdre ta vie d’avant, ton identité.

Exemple concret: On a une perception de la réalité actuelle qui est paisible, familière, confortable. Et quand on sort de notre zone de confort, on a peur de perdre la conception de la réalité qu’on s’est créée. Ça sonne une cloche?

Tout ça vient de la peur du regret. On a tendance à accepter la réalité comme on l’a perçoit, plutôt que d’essayer quelque chose de nouveau et changer notre réalité.

Quand on commence, on cherche à avoir l’approbation de nos proches. J’ai été victime de ça, moi aussi. L’avis de ma famille et de mes amis sur ma business valait beaucoup, ainsi que tous les conseils et astuces que j’ai lus dans le passé. Mais il a fallu que j’apprenne a aller chercher de l’information ailleurs et d’arrêter d’écouter les gens qui n’ont pas les réponses.

Peut-être que tu as peur de perdre l’amour des autres, leur respect. Alors tu les inclus dans ton processus décisionnel pour ta business, même s’ils n’ont aucune compétence pour t’aider ou qu’ils n’ont pas les mêmes valeurs que toi.

La seule façon de sortir de ce cercle, c’est que tu gagnes confiance en TOI et en TES idées. Arrête de chercher l’approbation des autres. You’re the boss, Queen.

La peur de l’inconnu

Cette peur est liée au futur. La peur de l’inconnu peut se manifester par différentes formes en entrepreneuriat.

 »Est-ce que c’est vraiment la direction que je veux prendre? Est-ce que c’est vraiment ça que je veux dans 5 ans? »

On anticipe des scénarios avant qu’ils ne soient arrivés.

Présentement, es-tu en harmonie avec tes choix, est-ce que tes décisions te rendent heureuse, en ce moment?

Si tu réponds oui à ces questions, la réalité c’est que tu es sur la bonne voix. Arrête d’inventer des scénarios catastrophiques ou tout tombe à l’eau et rien ne marche.

À mes débuts, moi aussi je voyais mon entreprise comme une grosse montagne et j’ajoutais des épaisseurs de problèmes et beaucoup de poids sur les épaules.

En gros, la peur de l’inconnu c’est l’incapacité de te fier sur toi-même pour prendre des décisions. Essayer de tout planifier pour les 5 prochaines années, c’est impossible. Tu dois te fier sur le fait que tu es capable de t’adapter et que tu as toutes les compétences pour gérer n’importe quel problème ou crise qui va arriver.

N’oublie pas qu’à tout moment, tu peux décider de changer de direction, tu peux te retourner de bord et modifier tes plans complètement. Alors tout ce que tu peux faire, c’est de faire ce qui fait du sens pour toi, MAINTENANT.

En bref, tu dois avoir confiance en toi.

Suis ces 3 mantras pour gagner confiance en toi et combattre tes peurs :

  • Je suis à la hauteur de ce que je désire
  • La seule chose que je peux perdre ne m’appartenait pas réellement et la seule chose que je possède c’est moi-même
  • La seule chose que je contrôle c’est l’instant présent.
You’ve got it, Queen.


J’espère que cet article t’a aidée à mieux discerner les peurs qui t’empêchent d’avancer et t’aider à sortir de ta zone et de développer des croyances suportantes, et non limitantes.

Tu aimerais en apprendre plus sur ces trois principes et obtenir des solutions concrètes pour t’aider? Inscris-toi à mon infolettre pour plus de conseils!

Alors, si tu es prête à passer à la prochaine étape et de devenir la CEO de ta business, Réserve un appel découverte avec mon équipe dès maintenant !

Pin It on Pinterest

Share This