Accueil
À propos
Masterqueen 2
Masterqueen 3
Blogue
Connexion
Se connecter au membership
6 habitudes à développer en tant qu’entrepeneure

6 habitudes à développer en tant qu’entrepeneure

Aujourd’hui, je te parle des 6 habitudes à développer en tant qu’entrepreneure. En gros, comment j’ai bâti une entreprise à succès en moins d’un an ! Je te donne les meilleures habitudes que j’ai développées dans la première année de mon entreprise.

 

Cet article n’est pas comme les autres. 

 

Je ne vais pas te donner les mêmes trucs que vous avez déjà lus et qui ne fonctionnent pas nécessairement pour tout le monde comme se lever à 5h tous les matins, lire un livre par semaine, porter les mêmes vêtements tous les jours, dormir au plus tard à 10h, etc. La vie n’est pas toujours aussi facile et c’est souvent difficile de suivre ces règles arbitraires.

 

Pourquoi avoir des habitudes et une routine?

Il y a plusieurs habitudes que les entrepreneures font qui sont cruciales pour accomplir des choses qui ont de l’impact. Ces habitudes peuvent toucher plusieurs sphères de ta vie, comme l’alimentation, l’activité physique, le développement de compétences, le plaisir, la gestion de l’horaire et la gestion des émotions.

 

Avoir une routine permet de mieux t’organiser et à atteindre tes objectifs! Ok. Parlons maintenant des mauvaises habitudes qui t’empêchent d’atteindre tes objectifs.

 

1. Pas de stratégie

Une des erreurs que je vois le plus souvent chez les CEO qui débute, c’est qu’elles n’ont pas de stratégie à long terme. 

 

Est-ce que tu te reconnais? 

 

Si tu as l’impression de vivre au jour le jour, passer ta journée à gérer uniquement des urgences et ne jamais savoir à quelle heure tu vas avoir terminé ta journée… alors tu as désespérément besoin d’une stratégie!

 

C’est tellement important que tu prennes le temps de faire ta planification à long terme. Ça va te permettre de mieux savoir où tu t’en vas et te libérer beaucoup de charge mentale!

 

Commence par te demander combien tu veux faire par mois, par année et après. Tu n’as pas besoin de faire toute ta stratégie en une journée! C’est un processus.

 

2. Pas de routine

On parle ici de routine pour développer du succès. Est-ce qu’il y a des actions dans ton quotidien que tu répètes? 

 

N’oublie pas! Ce n’est pas les choses que tu fais une fois qui vont t’amener du succès, ce sont les choses que tu fais plusieurs fois et régulièrement (de manière constante).

 

Assure-toi d’inclure ces 3 éléments clés qui vont faire avancer ton entreprise vers tes objectifs !  En créant une routine pour ces 3 éléments, je te garantis que tu vas sauver plein de temps : la vente,  le contenu et la relation client.

 

3. Pas de gestion des finances

Ahhh la gestion des finances! Je le sais que ce n’est pas toujours évident et que ça peut être stressant de parler d’argent. Mais crois-moi, ne pas connaître ta situation financière est encore plus stressant.

 

Les CEO qui réussissent ont une très bonne compréhension de comment et où l’argent rentre et sort. Les entrepreneures doivent bâtir une stratégie quotidienne pour leurs finances. Ça n’a pas besoin de prendre des heures!

 

D’ailleurs, on parle en détail de la gestion des finances dans mon programme MQ3.

 

4. Pas de systèmes ni optimisation

J’en parle très souvent ! Bâtir des systèmes en place et optimiser tes processus est essentiel pour scaler ta business. Tu veux t’assurer que les tâches qui se répètent chaque semaine soit optimisés pour gagner du tout. Prends l’habitude de tout de suite créer un système chaque fois qu’une tâche se répète.

 

Tu aimerais en apprendre plus sur comment grandir ta business sans travailler 24/7 ? J’ai écrit un autre article ici pour t’apprendre à automatiser, déléguer, outsource ou … Queen it !

 

5. Pas demander de l’aide

Tout est dit ! Tu ne peux pas tout faire seule, c’est impossible. Peu importe, l’aide que tu aies besoin, que ce soit du support de ta famille, ton groupe d’amis, une assistante virtuelle, un massage ou une coach (LIEN), DO IT QUEEN.

 

6. Pas de nouveaux apprentissages

La formation continue pour une entrepreneure devrait faire partie des choses que tu fais tous les jours! C’est pourquoi je trouve ça important de prendre des habitudes de rétrospective tous les jours. Personnellement, je fais du journaling et j’inscris tous les apprentissages de ma journée. Je note les erreurs que j’ai faites et les réussites de la journée pour m’améliorer. 

 

Les échecs sont des opportunités d’apprentissage! Et ça te permet de cultiver ta capacité à t’adapter et t’améliorer.

 

J’ai filmé une vidéo YouTube sur le sujet avec des explications concrètes sur comment adopter de bonnes habitudes et devenir la CEO de ta business ! Va voir la vidéo YouTube ici : 6 habitudes à développer en tant qu’entrepeneure (bâtir une entreprise à succès en moins d’un an). Profites-en pour t’abonner sur ma chaîne YouTube.

Mes articles de blogue t’aident dans ta business? Je publie un nouvel article de blogue tous les vendredis. Pour ne rien manquer, suis-moi sur mes pages Facebook et Instagram et abonne-toi à mon infolettre ! 

Pour des conseils personnalisés et une communauté de Queens badass, joins-toi à notre groupe Facebook YES QUEENS ! Par Amélie Ridendeau.

 

Comment atteindre tous tes objectifs

Comment atteindre tous tes objectifs

Est-ce que tu connais les 5 stratégies pour atteindre tous tes objectifs dans ta business?

Les voici :

  1. Choisir
  2. Établir
  3. Réussir
  4. Ménage
  5. Rappel

Continue de lire cet article, Queen. Ces stratégies vont te mind-blown! Je t’en parle plus en détail ci-bas.

 

Choisir tes objectifs

D’abord, il faut que tu choisisses ton objectif. Ça semble simple, mais ton objectif doit être SMART (Specific, Measurable, Attainable, Relevant, and Time-Bound). Je t’explique.

 

Specific: Ton objectif doit être clair et spécifique. Ça ne peut pas être simplement ”faire plus d’argent”. Tu devrais avoir un montant clair en tête, ou encore un nombre de clients en particulier. Si ton objectif est trop général, tu ne vas probablement pas l’atteindre.

 

Measurable: Tu dois pouvoir mesurer ton objectif et faire le suivi au fil du temps. S’il n’y a pas de chiffres associés à ton objectif, tu ne pourras pas suivre sa progression.

 

Attainable: Évidemment, tu dois être réaliste dans tes objectifs, sinon tout ce que ça va faire c’est de te déprimer quand tu ne l’auras pas atteint. Si tu viens tout juste de lancer ton entreprise, les chances sont que tu ne feras pas un demi-million dans la première année (à moins que tu inventes le prochain Facebook). Ton objectif doit être BOLD, mais aussi réaliste. Réfléchis sérieusement à ce que tu peux faire et discute avec d’autres entrepreneurs pour t’aider !

 

Relevant: C’est important que ton objectif soit pertinent, donc en rapport avec ta business et l’aide à la faire grandir. Tant que ça aide positivement ton entreprise, tu es sur la bonne route.

 

Time-Bound: Finalement, il te faut une (ou plusieurs) date limite. Les deadlines sont super pour t’encourager à atteindre tes objectifs. Pour que ça marche, tu dois évidemment les respecter. Ne te mets pas une date limite pour ensuite la pousser à plus tard. Tu dois vraiment la respecter. Inscris un rappel à ton calendrier pour ne pas l’oublier!

 

Voici un exemple d’un objectif SMART pour les Queens qui ont leur business de service en ligne : Je veux atteindre les 6 chiffres de revenus dans ta business d’ici le 31 décembre 2021.

 

Établir la stratégie

Ensuite, tu dois établir une stratégie. Pose-toi la question : Comment tu vas t’y prendre pour atteindre cet objectif? La stratégie n’est pas fixée dans le béton – elle peut (et devrait) être adaptable. Ici, les deux mots clés sont : structure, mais aussi flexibilité!

 

Par exemple, tu pourrais te donner 4 sous-objectifs dans l’année pour être certaine d’atteindre les 6 chiffres en décembre. Tu pourrais essayer d’atteindre 25 000 $ en revenu d’ici le 31 mars, puis un autre 25 000 $ d’ici le juin, puis un autre 25 000 $ d’ici septembre. Voilà, tu as atteint 100 000$ en décembre !

 

Diviser ton gros objectif en plusieurs petits les rend plus digérables et plus atteingnables.

 

Réussir les sous-objectifs

La priorité ici c’est de faire des baby-steps. Commence par quelque chose de petit que tu sais que tu va réussir, puis augmente tranquillement. Ça va te donner beaucoup plus confiance en toi et tu auras plus de chance d’atteindre tes objectifs! Ça ne sert à rien de te forcer à faire quelque chose que tu sais que tu n’y arriveras pas. Te donner de trop gros objectifs au début pourrait te mener à échouer très vite. Et on ne veut pas ça!

 

Tu as déjà divisé ton objectif en plusieurs sous-objectifs plus tôt quand tu as établi ta stratégie. C’est super, mais n’oublie pas de célébrer tes sous-objectifs!

 

Eh oui, même si tu ne t’es pas encore rendu à ton objectif final, il est important de célébrer les milestones en chemin. En plus d’être fun, célébrer tes petites victoires te permet d’être plus motivé pour le reste du chemin à parcourir. C’est prouvé que les gens qui célèbre régulièrement les victoires (petites ou grandes) ont plus de chance d’atteindre leurs plus gros objectifs.

 

Ménage

Tu verras qu’il y a des choses qui vont arriver et qui rendent l’atteinte de ton objectif plus difficile. Ça peut être quelque chose dans ta vie privée comme des enfants malades ou dans ta vie professionnelle, comme une employée qui quitte et tu te retrouves avec trop de travail et aucun temps à consacrer à tes objectifs.

 

Si ça arrive (ça va probablement arriver, car la vie est remplie d’obstacles), essaye de voir ça comme une opportunité pour ta business. C’est l’occasion de repenser la stratégie établie (et tu te souviendras que la stratégie DOIT être réévaluée régulièrement).

 

Ici, c’est le temps soit d’éliminer soit te mettre des barrières saines pour te permettre de te consacrer sur ton objectif. Choisis tes batailles.

 

Si ton adjointe virtuelle démissionne, alors ta priorité devrait de t’en trouver une autre pour que tu puisses te consacrer sur atteindre tes objectifs. Ça peut semble contre-intuitif, mais c’est la seule solution qui fonctionne à long terme.

 

Si à la place tu décides de faire les tâches de ton adjointe toi-même parce que ”tu n’as pas le temps d’engager quelqu’un d’autre”, tu te mets des bâtons dans les roues. Tu seras trop épuisé et tu ne pas probablement pas atteindre tes objectifs.

 

Rappel

J’ADORE faire des rappels! Je me mets des rappels tous les jours. TOUS. LES. JOURS. No joke.

 

Les rappels n’ont pas besoin d’être compliqués! Je me mets des post-its, j’écris dans mon journal, je me parle à moi-même dans la douche (ben oui, ça marche, crois-moi) !

 

Peu importe ce qui fonctionne pour toi, assure-toi de te rappeler régulièrement quel est ton objectif, mais aussi POURQUOI. C’est facile de juste laisser faire et abandonner. Mais si tu prends quelques instants pour te souvenir de pourquoi tu voulais atteindre cet objectif, alors les chances sont que tu vas les atteindre.

 

Il faut que tu y croies. Crois en toi!

Cet article t’a aidé à y voir plus clair et à établir des objectifs pour ta business? Je suis contente! Garde un oeil sur mon blogue, j’écris un nouvel article CHAQUE SEMAINE.

Pour ne rien manquer, suis-moi sur mes pages Facebook et Instagram et abonne-toi à mon infolettre !

Pour des conseils personnalisés et une communauté de Queens badass, joins-toi à notre groupe Facebook YES QUEENS ! Par Amélie Ridendeau.

Faire ta planification stratégique annuelle

Faire ta planification stratégique annuelle

Les premiers mois de l’année pour les entrepreneures, rime avec bilan et de planification stratégique pour la prochaine année. Mais tu n’as pas besoin de faire ça seulement en décembre ou en janvier ! Peu importe le mois de l’année, faire un bilan et planifier les prochains mois est ESSENTIEL pour diriger ton entreprise, et bien sûr atteindre tes objectifs.

 

Si tu n’as pas encore eu la chance de faire ta planification stratégique pour 2021, je te partage les étapes principales et les questions à te poser.

 

𝐏𝐡𝐚𝐬𝐞 𝟏 : 𝐓𝐨𝐧 𝐛𝐫𝐚𝐧𝐝

Selon moi, ton brand c’est ce qui te permet d’attirer de nouveaux clients en buvant ton latté tranquille.

 

Es-tu satisfaite de ta brand? Est-ce que ta brand est cohérente avec tes valeurs? As-tu été cherché du feedback de tes clients?

 

Le brand devrait prendre 50% de ton énergie dans la structure de ton entreprise, parce que c’est ce qui te permet de rentrer du profit.

 

𝐏𝐡𝐚𝐬𝐞 𝟐 : 𝐂𝐨𝐧𝐭𝐚𝐜𝐭

Est-ce que tes futurs clients savent comment ils peuvent entrer en contact avec toi?

 

Est-ce que tu as bâti des moyens d’obtenir les informations de tes clients (email, ses intérêts, des détails sur sa business, etc.)

 

Ton client a-t-il un moyen de te parler en privé et recevoir un service personnalisé (par exemple en DMs, etc.) ?

 

Si tu as répondu non à certaines de ces questions, prend le temps de réfléchir à comment tu peux améliorer le contact avec tes clients en 2021 et ajoute-le dans ta planification stratégique. Le plus d’options pour le contact, le mieux que c’est!

 

𝐏𝐡𝐚𝐬𝐞 𝟑 : 𝐒𝐞𝐫𝐯𝐢𝐜𝐞

C’est ici que la transaction se passe. Fais le bilan de comment tu offres ton service à ton client et si ça fonctionne bien. Par exemple, remarques-tu que tes clients quittent ta page de vente sans avoir fait une action? Est-ce que ton audience écoute tes vidéos de formation au complet, ou ils arrêtent souvent après quelques minutes?

 

Il est important de trouver la réponse à ses questions et aller chercher les données pour bien faire le bilan de ton année et ajuster ta stratégie en 2021.

 

𝐏𝐡𝐚𝐬𝐞 𝟒 : 𝐋'𝐞𝐧𝐠𝐚𝐠𝐞𝐦𝐞𝐧t

On close the deal ! Parler à son client (en personne, par téléphone ou par téléconférence) c’est tellement important! Ça ne veut pas dire que tu es sur Internet que ton client pense à toi. Il faut que tu continues de communiquer directement avec eux. C’est ça, un bon service personnalisé !

 

 

Il y a juste des choses que tu ne peux pas automatiser.

Un truc que je donne à mes clientes, c’est de bâtir un processus d’acquisition. En gros, c’est le processus dans lequel ton client navigue avant d’acheter ton service ou produit. C’est là où tu peux voir comment tes clients te trouvent et où ils abandonnent le processus.

 

Phase BONUS : Les finances

Ben oui, on ne peut pas se passer de parler d’argent ! Vivre de ton entreprise est essentiel pour assurer la qualité du service que tu donnes et pour ta santé mentale.

 

Être en business ne veut pas obligatoirement dire avoir de la misère à joindre les deux bouts… Tu peux vivre de ta business, et plus encore!

 

C’est possible. L’important, c’est de bien planifier ses dépenses. Et la meilleure manière de faire la planification de tes finances, c’est en ayant un budget.

 

Le budget n’est pas un outil pour te priver. AU CONTRAIRE! Ton budget te permet de savoir exactement c’est quoi tes dépenses et revenus, et si tu dois ajuster ta stratégie pour faire plus d’argent.

 

Bon. Comment je calcule combien d'agent je dois faire dans ma business ?

Premièrement, commence par calculer toutes les dépenses fixes pour ta business. Par exemple le paiement pour ton site Web ou d’autres logiciels (Suite Adobe, logiciel comptable, Antidote, etc.), un local ou des bureaux, des employés, etc. Écris le chiffre sur un papier ou dans un fichier Excel.

 

Maintenant, ajoute les dépenses que tu aimerais faire si tu as les moyens, par exemple une formation que tu aimerais suivre, ou un nouvel employé dans ton équipe, etc.

 

Finalement, ajoute le pourcentage de profit que tu aimerais faire. Généralement, les entrepreneures commencent avec environ 15-20%, mais si tu as ta business depuis un certain temps, n’hésite pas à augmenter plus haut.. 30%, 50%, 60%… pourquoi pas?

 

Additionne tout ça ensemble, et le chiffre final est le montant d’argent que tu dois faire cette année pour atteindre tes objectifs.

 

Si le montant est irréaliste ou trop élevé, tu peux diminuer les dépenses supplémentaires que tu aimerais faire ou encore diminuer ton pourcentage de profit.

 

Mais personnellement, je te recommande plutôt de trouver une manière d’atteindre ce chiffre! Sois en engagent plus de gens pour t’aider avec la vente et la prospection, ou en allant chercher de nouveaux clients.

 

𝘽𝙍𝘼𝙑𝙊 𝙌𝙐𝙀𝙀𝙉! Tu as terminé ta planification stratégique et financière pour ton année. Va prendre un bon drink et profite du reste de ta journée.

Tu aimerais avoir + de soutien dans ta business? Tu comprends ce que tu dois faire en théorie, mais tu aimerais quelqu’un qui te guide étape par étape pour amener ta business à la prochaine step? Le programme MQ2 est peut-être pour toi !

Réserve un appel découverte avec mon équipe pour voir comment on peut t’aider. Mais en gros, si tu es une femme avec une business en ligne… c’est certain qu’on peut te soutenir !

 

As-tu le syndrôme de l’imposteur?

As-tu le syndrôme de l’imposteur?

Nous avons tous entendu parler du syndrome de l’imposteur. Ce sentiment dévastateur qui nous dit qu’on est pas assez bonnes, pas assez compétentes, pas assez charismatiques. Ce mélange d’anxiété et de manque de confiance en toi te donne un sentiment d’imposture qui t’amène à nier ton mérite et tes succès.

 

Ouf, arrête ça TOUT DE SUITE.

 

Tu n’es pas la seule à vivre ça. Selon le Journal of Behavioral Science, 70% de la population vivent le syndrome de l’imposteur à un moment ou un autre dans leur vie.

 

C’est beaucoup de monde ça!

 

Alors, qu'est-ce que TOI tu peux faire pour combattre le syndrome de l'imposteur? Voici mes trucs :

1. Ne cherche pas la perfection

Personne n’est parfait, et tenter d’atteindre la perfection va seulement d’amener de la déception. Parce que tu n’es pas parfaite, alors arrête d’essayer de l’être.

 

Je ne sais pas d’où vient ce stéréotype que les femmes, surtout les mères, qu’elles doivent être ”parfaites” ou être des ”super-mamans”. Il faut qu’on arrête de s’attendre que les femmes soient super-humaines en tout temps. Nous sommes tous humains, et tu as le droit de prendre du temps pour toi, de ralentir, de te reposer. Et SURTOUT, ne laisse personne te shamer pour prendre du temps pour toi.

 

2. Accepte les compliments

L’un des traits communs des personnes qui ont le syndrome de l’imposteur, c’est de ne pas accepter des compliments. Ça t’est déjà arrivé de recevoir un compliment et de tout de suite dire ”ah merci, mais je n’ai rien fait!”, ou encore ”ah merci, mais j’ai juste été chanceuse” ? Si la réponse est oui, il faut que tu changes ton mindset. Tu n’as pas besoin de te mettre des bâtons dans les roues. Tu es bonne, tu es belle, tu es capable.

 

3. Connais ta valeur

Connaître ta valeur, c’est permettre à ton travail de parler de lui-même et permettre aux autres de le voir aussi. C’est d’être payé à ta juste valeur et de ne pas accepter rien de moins.

 

Je vois tellement de Queens qui réduisent leur taux horaire parce qu’elles ne croient pas pouvoir avoir des contrats sinon. Ne perds pas ton temps avec des clients qui ne te paient pas à ta juste valeur. Ce n’était probablement pas un bon fit anyway.

 

4. Continue de te former

Pour continuer de grandir ton entreprise, tu dois garder tes skills à jour! Ça peut être aussi simple que de prendre un 30 minutes chaque semaine pour apprendre un nouveau skill ou pour maîtriser un nouvel outil. Ou encore, prendre quelques jours de formation avec une coach.

 

En te formant continuellement et en gardant tes skills up to date, ça va t’aider à combattre le symptôme de l’imposteur. Quand tu excelles dans ton domaine, tu te sens mieux, tu gagnes plus confiance en toi…

 

YOU DESERVE IT ALL, QUEEN!
L’intelligence émotionnelle en business : c’est quoi et comment la développer ?

L’intelligence émotionnelle en business : c’est quoi et comment la développer ?

Grandir sa business, faire plus d’argent, gérer des employés… Si c’est un challenge qui t’intéresse et que tu veux te rendre là, ça va te prendre non seulement de la drive, de la passion et du travail, mais aussi un changement de mindset. Voici, l’intelligence émotionnelle.

Aujourd’hui, je veux te parler d’intelligence émotionnelle.

 

Ça veut dire quoi avoir de l'intelligence émotionnelle ?

L’intelligence émotionnelle, c’est « l’habileté à percevoir et à exprimer les émotions, à les intégrer pour faciliter la pensée, à comprendre et à raisonner avec les émotions, ainsi qu’à réguler les émotions chez soi et chez les autres. »

 

L’intelligence émotionnelle est cruciale quand ton entreprise prend de l’expansion, parce que tu dois être dans le bon mindset quand vient le temps de gérer autant les crises et les succès, ainsi que de développer un regard d’introspection sur toi-même et sur ce que tu fais.

 

Être un leader, ce n’est pas seulement être bon dans ce qu’on fait. Oui, c’est important d’être compétent, mais quand tu gères une business qui a du succès avec des employés et des clients, tu dois être en mesure d’évoluer et travailler avec plein de personnalités différentes. Tu dois pouvoir t’adapter.

 

On ne parle pas ici de contrôler ses émotions, mais plutôt de bien les comprendre pour les utiliser intelligemment dans sa vie professionnelle et privée.

 

Comment savoir si j'ai une bonne intelligence émotionnelle?

Avoir de l’intelligence émotionnelle c’est d’être en mesure de faire une introspection de toi-même et de reconnaître les émotions et les triggers. Pose-toi les questions suivantes :

  • Connais-tu tes forces et faiblesses?
  • Est-ce que tu t’adaptes facilement à des situations imprévues?
  • Prends-tu le temps d’évaluer ta propre performance régulièrement?
  • Est-ce que tu continues de te développer?
  • Est-ce que tu comprends comment les gens autour de toi se sentent en ta présence?

 

Selon Daniel Goleman, docteur en psychologie, deux tiers des résultats d’une entreprise sont dus aux compétences émotionnelles de ses leaders. Quand on y pense, nos émotions sont intimement reliées à la prise de décision. Si tu n’as pas confiance en toi et que tu es anxieuse, tu ne prendras pas les mêmes décisions pour ta business que si tu as confiance en tes capacités et prêtes à prendre des risques.

 

De là l’importance de bien comprendre nos émotions et d’apprendre à les reconnaître dans des situations stressantes.

 

Dr. Goleman attribue les 5 aptitudes essentielles à développer pour une bonne intelligence émotionnelle :

  1. La conscience de soi
  2. La maîtrise de soi
  3. Les aptitudes sociales
  4. L’empathie
  5. La motivation
 

Faisons un petit exercice

Rappelle-toi d’une fois où tu as accompli quelque chose qui a super bien fonctionné (par exemple un client super satisfait, ou une publication Instagram qui a été virale). Maintenant note toutes les raisons pourquoi tu as eu ce succès).

 

C’est fait ?

 

Parfait. Maintenant, fais la même chose, mais pour une situation négative (par exemple, tu as fait une erreur et perdu un client, ou tu as crié après ton employé pour aucune raison).

 

Est-ce que cet exercice était facile à faire? En tant que leader, il est important de cultiver une bonne culture d’entreprise si tu veux garder tes employés les plus performants chez toi. L’intelligence émotionnelle va te permettre ça.

 

Comment l'intelligence émotionnelle va t'aider à avoir plus de succès dans ma business?

Bonne question! Si tu comprends bien comment tes clients se sentent, tu vas offrir un meilleur service. Si tu peux t’adapter à des situations stressantes (par exemple perdre un client important payant ou encore… une pandémie mondiale!), tu vas être capable de garder le focus sur tes objectifs et ne pas abandonner quand tu vis des défis.

 

En tant qu’expert dans ton domaine, tu as remarqué que tes clients ne savent pas ce dont ils ont besoin. C’est pour ça qu’ils viennent te voir, car ils ont besoin d’un expert pour leur dire quoi faire! Si tu développes ton intelligence émotionnelle, tu vas pouvoir être à l’écoute de tes clients et leur offrir EXACTEMENT ce qu’ils ont besoin et leur faire sentir écouté. Si ton client se sent écouté, c’est certain qu’il va être plus réceptif à tes conseils et solutions. C’est un win-win.

 

Les 3 peurs principales quand on démarre et comment les surmonter

Les 3 peurs principales quand on démarre et comment les surmonter

Cette semaine, j’avais envie de te parler de mindset et de tes peurs. Le mindset, c’est quelque chose qui revient souvent dans toutes les étapes de sa business: au début et quand tu es au top (p.s. tu peux aller encore plus loin) !

Va chercher ton café ou ton thé , et prépare-toi à lire des SOLUTIONS sur comment améliorer ton mindset et devenir la Queen que je sais que tu es.

 

Les 3 peurs principales qu'on va aborder aujourd'hui sont :

  • d’être soi-même
  • de perdre
  • de l’inconnue

Si tu te reconnais dans l’une de ces peurs (ou les 3!), ce blogue est pour toi.

 

La peur d'être moi-même

Parmis toutes les peurs qui existent, celle d’être jugée pour ma vulnérabilité m’a beaucoup limité quand j’ai débuté mon entreprise.

 

L’une des croyances que je remarque dans la société c’est que nous sommes souvent vus comme étant ”pas assez”.

 

Pas assez belles, intelligentes, bonnes, jeunes, expérimentés (les 2 dernières sont contradictoires, right?)

 

C’est l’une des croyances limitantes dans notre société. Mais des croyances, c’est fait pour être changé.

 

Alors, prenez quelques minutes pour penser à des croyances supportées pour remplacer les croyances limitantes.

 

Par exemple, prendre du temps pour moi c’est une croyance supportante. Cette même croyance peut-être supportante ou limitante pour toi. Il faut que tu trouves c’est quoi TES croyances supportantes.

 

La peur d’être soi-même est liée directement à la peur de ne pas être à la hauteur. Et c’est quelque chose qui se travaille en développant une meilleure tolérance à l’incertitude en se mettant dans des situations hors de notre confort.

 

Pour la plupart d’entre vous, ça va être de filmer une vidéo YouTube, vous mettre de l’avant, organiser un webinaire, faire un appel, etc. Pour commencer et gagner confiance en toi, sors de ta zone de confort une étape à la fois. Commence par faire une story chaque semaine, puis quand tu es plus à l’aise, fais un premier appel client, et quelques semaines plus tard ta première vidéo YouTube, etc.

 
 

La peur de perdre

La peur de perdre ta vie d’avant, ton identité.

 

Exemple concret: On a une perception de la réalité actuelle qui est paisible, familière, confortable. Et quand on sort de notre zone de confort, on a peur de perdre la conception de la réalité qu’on s’est créée. Ça sonne une cloche?

 

Tout ça vient de la peur du regret. On a tendance à accepter la réalité comme on l’a perçoit, plutôt que d’essayer quelque chose de nouveau et changer notre réalité.

 

Quand on commence, on cherche à avoir l’approbation de nos proches. J’ai été victime de ça, moi aussi. L’avis de ma famille et de mes amis sur ma business valait beaucoup, ainsi que tous les conseils et astuces que j’ai lus dans le passé. Mais il a fallu que j’apprenne a aller chercher de l’information ailleurs et d’arrêter d’écouter les gens qui n’ont pas les réponses.

 

Peut-être que tu as peur de perdre l’amour des autres, leur respect. Alors tu les inclus dans ton processus décisionnel pour ta business, même s’ils n’ont aucune compétence pour t’aider ou qu’ils n’ont pas les mêmes valeurs que toi.

 

La seule façon de sortir de ce cercle, c’est que tu gagnes confiance en TOI et en TES idées. Arrête de chercher l’approbation des autres. You’re the boss, Queen.

 

La peur de l'inconnu

Cette peur est liée au futur. La peur de l’inconnu peut se manifester par différentes formes en entrepreneuriat.

 

”Est-ce que c’est vraiment la direction que je veux prendre? Est-ce que c’est vraiment ça que je veux dans 5 ans?”

 

On anticipe des scénarios avant qu’ils ne soient arrivés.

 

Présentement, es-tu en harmonie avec tes choix, est-ce que tes décisions te rendent heureuse, en ce moment?

 

Si tu réponds oui à ces questions, la réalité c’est que tu es sur la bonne voix. Arrête d’inventer des scénarios catastrophiques ou tout tombe à l’eau et rien ne marche.

 

À mes débuts, moi aussi je voyais mon entreprise comme une grosse montagne et j’ajoutais des épaisseurs de problèmes et beaucoup de poids sur les épaules.

 

En gros, la peur de l’inconnu c’est l’incapacité de te fier sur toi-même pour prendre des décisions. Essayer de tout planifier pour les 5 prochaines années, c’est impossible. Tu dois te fier sur le fait que tu es capable de t’adapter et que tu as toutes les compétences pour gérer n’importe quel problème ou crise qui va arriver.

 

N’oublie pas qu’à tout moment, tu peux décider de changer de direction, tu peux te retourner de bord et modifier tes plans complètement. Alors tout ce que tu peux faire, c’est de faire ce qui fait du sens pour toi, MAINTENANT.

 

En bref, tu dois avoir confiance en toi.

 

Suis ces 3 mantras pour gagner confiance en toi et combattre tes peurs :

  • Je suis à la hauteur de ce que je désire
  • La seule chose que je peux perdre ne m’appartenait pas réellement et la seule chose que je possède c’est moi-même
  • La seule chose que je contrôle c’est l’instant présent.
You’ve got it, Queen.

J’espère que cet article t’a aidée à mieux discerner les peurs qui t’empêchent d’avancer et t’aider à sortir de ta zone et de développer des croyances suportantes, et non limitantes.

Tu aimerais en apprendre plus sur ces trois principes et obtenir des solutions concrètes pour t’aider? Inscris-toi à mon infolettre pour plus de conseils!

Alors, si tu es prête à passer à la prochaine étape et de devenir la CEO de ta business, Réserve un appel découverte avec mon équipe dès maintenant!